Click here to read Integrate Health’s COVID-19 response

Santé Intégrée forme des guérisseurs traditionnels dans le district de la Binah

Nov 4, 2021

Les guérisseurs traditionnels sont largement consultés au Togo. La plupart des membres de la communauté se tournent vers eux dès qu’ils se sentent malades, ce qui fait d’eux les premiers intervenants pour traiter un enfant malade, une grossesse avec des complications, ou d’autres problèmes de santé. 

Grâce à son expérience de travail avec des communautés similaires dans d’autres districts, Santé Intégrée connaissait le rôle essentiel des guérisseurs traditionnels dans la communauté du district de Binah. En tant qu’organisation qui a historiquement donné la priorité à la construction de systèmes existants, nous n’excluons pas les acteurs clés d’une communauté. Cela signifie qu’au lieu de créer de nouvelles façons de fournir des soins de santé de haute qualité, Santé Intégrée travaille avec les communautés pour créer des opportunités de collaboration et finalement sauver des vies. Ainsi, Santé Intégrée a décidé d’inclure les guérisseurs traditionnels dans ses efforts de renforcement des capacités et leur a proposé une formation sur la santé maternelle et infantile. 

Participants à la formation des guérisseurs traditionnels du district de Binah

En octobre dernier, trois mois seulement après le lancement du programme de soins primaires intégrés à Binah, Santé Intégrée et les autorités de santé publique du district ont invité 420 guérisseurs traditionnels à une formation officielle. Au cours de la formation, le personnel des centres de santé soutenus par Santé Intégrée a animé des sessions sur l’importance d’accueillir la médecine moderne et de référer les patients dès que les guérisseurs identifient certains symptômes. Ils ont montré comment reconnaître les signes de danger liés aux maladies infantiles et aux grossesses dangereuses. Et les guérisseurs traditionnels ont appris le protocole de référence, comment contacter le centre de santé en cas de besoin, et quels sont les services gratuits que le Programme de Soins Primaires Intégrés fournit au centre de santé pour les patients. 

À la fin de la formation, les guérisseurs traditionnels avaient une meilleure compréhension du programme de soins primaires intégrés et de leurs limites. Comme l’a dit Abalo, le président des guérisseurs traditionnels du district de Binah:

« Nous devons savoir quelles maladies nous pouvons traiter et quelles maladies la médecine moderne peut gérer. Désormais, je demanderai toujours aux patients s’ils sont allés au centre de santé avant de venir me voir. S’ils disent non, je les enverrai d’abord au centre de santé. Je n’accepterai de faire quelque chose que s’il n’y a pas de résultat au centre de santé. Parce qu’alors je sais que la maladie est une maladie spirituelle, et qu’il faut des actions spirituelles pour la guérir. » 

Abalo, Président des guérisseurs traditionnels du district de Binah

Bien qu’ayant des approches différentes de la médecine, les guérisseurs traditionnels et Santé Intégrée partagent un objectif commun : sauver des vies. Il est donc logique que nous travaillions ensemble pour atteindre cet objectif. La formation des guérisseurs traditionnels a donc permis de créer un climat de confiance grâce à la collaboration. Elle a mis en évidence leur utilité pour la mission de Santé Intégrée, qui consiste à mettre des soins de qualité à la disposition de tous, en particulier des communautés togolaises les plus reculées.