Click here to read Integrate Health’s COVID-19 response

WEZOU, le nouveau programme national de soutien aux femmes enceintes et aux nouveau-nés

Sep 29, 2021

Santé Intégrée est heureux d’annoncer le lancement d’une nouvelle initiative du Ministère de la Santé visant à rendre les soins de santé gratuits pour les femmes enceintes à travers le Togo ! L’initiative, appelée « WEZOU », augmente l’accès aux soins de santé pour les femmes en supprimant le coût des soins pour de nombreux services – une barrière clé.

Mère et nouveau-né d’une communauté soutenue par Santé Intégrée

Qu’est-ce que WEZOU ?

« WEZOU » signifie « Le Souffle de Vie » en kabye, l’une des langues locales du Togo. WEZOU est un programme gouvernemental visant à garantir la gratuité des soins maternels essentiels pour toutes les femmes enceintes. WEZOU est une nouvelle approche du ministère togolais de la santé pour réduire la mortalité maternelle et néonatale.

Comment fonctionne WEZOU ?

Lorsqu’une femme confirme son statut de grossesse au centre de santé, la sage-femme ou l’infirmière l’inscrit sur la plateforme numérique WEZOU via son smartphone. Elle se voit attribuer un numéro d’identification qu’elle utilisera tout au long de sa grossesse et de son accouchement.

Qu’est-ce qui est inclus dans WEZOU ?

Le gouvernement togolais investit 3 milliards de francs CFA (plus de 5 millions de dollars US) sur une période d’un an pour s’assurer que toutes les femmes enceintes ont accès aux soins maternels essentiels sans difficultés financières. Le paquet de santé essentiel comprend :

  • Quatre consultations prénatales comprenant des analyses d’urine et une supplémentation en acide ferrique-folique,
  • Les honoraires des prestataires, les frais d’hospitalisation et les produits de base pour les accouchements sans complication, les césariennes et les accouchements vaginaux assistés,
  • Soins postnatals de base
La mère et le bébé forment une communauté soutenue par Santé Intégrée

Il existe une limite de couverture de 14 265 FCFA (25,75 USD) pour les accouchements normaux et de 53 900 FCFA (97,29 USD) pour les césariennes et les accouchements vaginaux assistés. La subvention complète de ces coûts aidera considérablement des milliers de familles togolaises.

Qu’est-ce qui n’est pas inclus actuellement dans WEZOU ?

L’ensemble des services inclus dans le programme WEZOU est limité. Alors que Santé Intégrée et le Ministère de la Santé avaient initialement proposé un paquet de services beaucoup plus large, celui-ci a été réduit en raison de contraintes financières. Santé Intégrée continuera à plaider pour une extension des services afin d’inclure le traitement des infections maternelles et néonatales, la gestion des cas post-avortement, la gestion des troubles hypertensifs, le transport d’urgence, les laboratoires prénataux et les échographies.

Le rôle de Santé Intégrée :

Santé Intégrée a soutenu le ministère de la santé dans la création de WEZOU. En novembre 2020, le ministère de la Santé a demandé à Santé Intégrée, en partenariat avec l’Alliance de financement pour la santé et avec le soutien de l’UNFPA, de faciliter l’établissement d’un ensemble de services maternels essentiels et d’estimer les coûts associés à la suppression des frais d’utilisation. En décembre 2020, Santé Intégrée a présenté un certain nombre de scénarios au vice-ministre de l’accès universel à la santé et à d’autres hauts responsables du ministère de la Santé. Suite à cette présentation, le ministère de la Santé a piloté un système basé sur les SMS pour inscrire les femmes enceintes et soumettre les données pour les remboursements sur les sites soutenus par Santé Intégrée, afin d’être utilisé comme un moyen d’administrer les soins maternels gratuits sur le terrain. Maintenant que WEZOU est lancé, Santé Intégrée va travailler en étroite collaboration avec les homologues du ministère au niveau des districts et des régions pour assurer son déploiement efficace auprès de toutes les femmes du Togo.

Santé Intégrée est ravi de rejoindre le Ministère de la Santé alors qu’il fait un pas important vers la santé pour tous.