Améliorer l’accès aux soins postnatals grâce aux données

Jan 14, 2022

Une culture d’utilisation des données au sein d’une organisation se réfère à l’utilisation de données de haute qualité à un moment opportun dans un soucis d’amélioration de l’efficacité et de l’efficience des programmes. Dans le but d’éliminer les obstacles principaux liés à la prestation de soins de santé, Santé Intégrée s’engage continuellement à améliorer la qualité des données programmatiques en intégrant une culture d’utilisation des données. Depuis 2018, Santé Intégrée a instauré un système d’examen des données à fréquence mensuelle dénommé Revue Mensuel des Données (RMD). Cette pratique nous permet d’identifier les goulots d’étranglement, comprendre leurs causes et proposer des moyens concrets d’améliorer les programmes lorsque les objectifs ne sont pas atteints. Nous examinons les données pour mettre en lumière les problèmes existants et pour informer des solutions ciblées qui permettent un meilleur accès aux soins de santé. Voici l’histoire du centre de santé de Koutiere, soutenu par Santé Intégrée, situé dans une communauté du district de Bassar au nord du Togo et qui illustre comment le suivi des données combiné à des solutions simples peuvent aboutir à de grands résultats.

Identifier le problème : Les patientes ne se présentent pas à leur première consultation postnatale

Lors de nos RMD, nous avons constaté que le centre de santé de Koutiere signalait un faible taux de femmes se rendant à leur première consultation postnatale. Comparé aux taux combinés des 17 autres centres de santé soutenus par Santé Intégrée (sélectionnés pour les besoins de l’analyse), Koutiere présentait des chiffres anormalement bas. 

Taux de fréquentation de la première consultation postnatale

Entre janvier 2019 et octobre 2020, nos données indiquait qu’en moyenne 18 % des femmes ayant accouché au centre de santé de Koutiere assistait à leur première consultation postnatale. Pour les 17 autres centres de santé soutenus par Santé Intégrée, la moyenne était de 64 %. Ainsi, le centre de santé de Koutiere arrivait parmi les derniers dans le classement des centres de santé que nous soutenons. 

Classement des centres de santé
Centre de Santé de Koutiere

Examiner les données : Trouver les causes du problème

En septembre 2020, à la suite des révélations faites par notre processus de RMD, l’équipe de suivi, d’évaluation et d’amélioration de la qualité décidait d’enquêter pour comprendre d’où venait le problème. Cette dernière a ainsi contacté les mentors cliniques de Koutiere qui ont à leur tour réuni le responsable de la maternité et le directeur du centre de santé pour discuter du problème. L’équipe de Santé Intégrée s’est ensuite entretenue avec le personnel du centre de santé de Koutiere pour comprendre les obstacles empêchant les femmes de se rendre à leurs consultations. Le problème s’est avéré assez simple à mettre en lumière : les consultations postnatales et les rendez-vous de vaccination étaient programmés sur deux jours différents

Taux de fréquentation de la première consultation postnatale

Les femmes étant souvent occupées par les travaux domestiques et le centre de santé étant difficile d’accès, parfois situé loin de leur domicile, elles ne pouvaient pas se permettre de faire le trajet deux fois dans la même semaine. Face à cela, les nouvelles mamans ont expliqué au personnel du centre de santé qu’elles donnaient la priorité à la vaccination de leur bébé plutôt qu’à la consultation postnatale. Au centre de santé de Koutiere, les vaccinations avaient lieu tous les mardis, tandis que les consultations postnatales étaient programmées le 8ème jour après la naissance. Par conséquent, à moins que ce 8ème jour ne tombe sur un mardi, il était très fréquent que les femmes manquent leur visite postnatale.

Résoudre le problème 

Avec cette nouvelle information en main, la solution était facile à identifier et a été mise en œuvre dès décembre 2020. En effet, les obstacles empêchant les femmes de se rendent à leurs consultations ont été levés en s’assurant que les deux rendez-vous soient programmés le même jour.

Aujourd’hui, l’équipe du centre de santé de Koutiere commence sa journée plus tôt que d’habitude et se divise en deux équipes pour s’assurer que toutes les femmes soient prises en charge, même les jours de forte affluence avec à la fois les vaccinations des nouveau-nés et les consultations postnatales. 

Ainsi, le taux de consultations postnatales à Koutiere est passé à une moyenne de 74% au cours du premier semestre 2021. Depuis lors, la tendance reste élevée.

Taux de fréquentation de la première consultation postnatale
Classement des centres de santé

Ces résultats démontrent clairement que non seulement la nouvelle stratégie s’est avérée adéquate et efficace pour résoudre le problème rencontré, mais le processus de collecte et d’analyse des données conduisant l’amélioration de la qualité du programme fonctionne également. Ce qui s’est passé à Koutiere est un excellent exemple de la façon dont le suivi des données peut alerter d’un problème et comment une culture d’utilisation des données combinée à un processus pour agir sur ces opportunités d’amélioration peut conduire à de meilleurs programmes et à des systèmes de santé renforcés. 

Nous sommes fiers de cette amélioration significative à Koutiere mais le travail n’est pas terminé. Nous sommes déterminés à continuer d’utiliser les données pour améliorer la qualité des soins primaires de santé jusqu’à ce que chaque mère et chaque nouveau-né aient accès aux soins de santé dont ils ont besoin.